Visite de la réserve africaine de Sigean

ras1.jpg

Visite de la réserve africaine de Sigean. La réserve africaine de Sigean est un vaste parc animalier semi-naturel situé dans le Sud de la France, entre Narbonne et Perpignan, dans la commune de Sigean sur la côte méditerranéenne et en bordure des étangs qui jalonnent le littoral languedocien. Elle accueille plus de 3 800 animaux (plus de 2 000 oiseaux, 900 mammifères et 900 reptiles) sur près de 300 hectares, dont 200 sont offerts aux animaux de la réserve et aux visiteurs. Au total, plus de 160 espèces y sont représentées.

Créée à l'initiative de Paul de la Panouse et de Daniel de Monfreid, la Réserve Africaine de Sigean ouvre ses portes au public le 8 avril 1974. Parc animalier semi-naturel, l'espace offert est suffisamment vaste pour que les animaux conservent des comportements naturels, aussi proches que possible de ceux qu'ils avaient à l'état sauvage. La fréquentation toujours en progression, atteint aujourd'hui 350 000 visiteurs par an.

Au fil des années, la Réserve Africaine a su créer un vaste courant d'intérêt et de sympathie pour la faune sauvage et la nature. En 1989, s'est constituée l'association des Amis de la Réserve Africaine de Sigean, association déclarée loi 1901. Elle participe et aide la Réserve dans ses actions de recherche scientifique, de pédagogie ou de conservation de la faune sauvage en participant à des actions de sauvetage, en animant des programmes pédagogiques destinés aux scolaires, en organisant des voyages d'études et en attribuant des bourses à des chercheurs.

Grâce à des conditions climatiques méditerranéennes, la Réserve de Sigean est en Europe la plus grande réserve animalière spécialisée dans la conservation de la grande faune africaine. Les espèces les plus rares de mammifères, dont plusieurs centaines d'Antilopes (environ 400 de 14 espèces différentes), une quarantaine d'équidés sauvages, des girafes, éléphant d'Afrique et rhinocéros blanc y sont répertoriées. Plus de 9 millions de personnes l'ont visitée depuis sa création en 1974. Les conditions offertes en font un lieu de référence pour l'observation du comportement animal. Depuis l’ouverture du parc, plus de 10 000 naissances y ont été homologuées, dont certaines sont exceptionnelles (pélican à dos rosé, zèbre de grévy et zèbre de montagne de Hartmann, guépard, éléphant d'Afrique, lycaon, chimpanzé, ou âne sauvage d'Afrique).

En tant qu'établissement zoologique, la réserve africaine de Sigean s'est donnée quatre objectifs :

  • Recherche : ajouter quelque chose au savoir humain dans le domaine de la faune sauvage.
  • Conservation : conserver pour les générations futures les espèces animales en voie de disparition.
  • Éducation : apprendre à observer pour avoir une meilleure connaissance de la vie sauvage et des interdépendances entre les animaux et leurs milieux.
  • Loisirs : offrir aux visiteurs le plaisir du spectacle de la vie sauvage.

ras2.jpg

raf3.jpg

raf4.jpg

ras5.jpg

ras6.jpg

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog-old.nojo.fr/index.php?trackback/635

Fil des commentaires de ce billet